Immunologie


Pendant les cours perturbés : L'essentiel à connaître parfaitement ! TS5 07-08 JC Lyonnet

Chapitre 1 : Le SIDA, maladie du système immunitaire

I) Les phases de l’infection par le VIH

A)Caractéristiques des trois phases de l’infection

B)Prolifération du virus lors de la primo infection

Le virus s’accroche puis pénètre dans chaque cellule cible où il est reproduit. La cellule fonctionne de plus en plus mal et finit par mourir.

Le VIH :

- enveloppe : membrane avec protéines et glycoprotéines (GP120, etc…)

- capside : enveloppe protéique contenant ARN (génome viral) et transcriptase inverse (enzyme gouvernant transcription inverse de l' ARN en ADN ).

- Le VIH est un rétrovirus = un virus à ARN.

Page 127 : évolution du virus dans la cellule infectée. Connaître les étapes.

Le VIH s’accroche surface mb cell cible après reconnaissance GP120 – marqueur CD4

Conclusion : Le VIH parasite les cellules ayant le marqueur CD4, qui se mettent à reproduire le virus.


II) Les cellules infectées par le VIH

Le VIH doit s’attaquer à des cellules immunitaires puisqu’il diminue l’immunité.

On sait que les leucocytes (= globules blancs) sont les principales cellules immunitaires.

Pour identifier les les différents leucocytes : on recherche en microscopie (frottis sanguin), ou avec un appareil de mesure automatique (globules en suspension diluée) la taille – la présence de granulations cytoplasmiques – forme du noyau – la présence de marqueurs membranaires.

Résultat :


Taille

Granulosité

Marqueur CD3

Marqueur CD19

Granulocytes

grands

forte

-

-

Monocytes

grands

faible

-

-

Lymphocytes T

petits

faible

+

-

Lymphocytes B

petits

faible

-

+

Caractéristiques des leucocytes - Absent + présent



Marqueur CD4

Marqueur CD8

Lymphocytes T4

+

-

Lymphocytes T8

-

+

Marqueurs des lymphocytes T - Absent + présent

Donc, un LT4 (Lymphocyte T4) est une petite cellule avec peu de granulations cytoplasmiques, ayant sur sa membrane des marqueurs CD3 et CD4.


Le VIH pénètre dans les cellules par accrochage au marqueur CD4. Comme les LT4 sont les cellules qui possèdent le plus de marqueurs CD4, ce sont les principales cibles du VIH.

(Rq : les monocytes possèdent un peu de marqueurs CD4)

Chapitre 2 : Les mécanismes de lutte contre le VIH

  1. Fonction des anticorps – Expérience d’Ouchterlony

SAB : albumine su sérum de boeuf.

Obtenir du sérum de lapin anti-SAB :

1)Injecter une sol° de SAB à un lapin

2)Attendre quelques jours

3)Prélever du sang au lapin

4)Récupérer le sérum qui contient des Ac (anticorps) anti-SAB.

Résultat Ochterlony :

Observation : arcs de précipitation entre puits central et puits 4 et 6 (voir aussi dans le livre page 130 (?).

Interprétation : Reconnaissance et fixation des Ac anti-SAB seulement pour les molécules venant des puits 4 et 6 qui contenaient de la SAB. Aucune des autres albumines ne sont reconnues par les Ac anti-SAB. La reconnaissance est donc très spécifique puisque toues les albumines se ressemblent (molécules homologues avec petites différences d'une espèce à l'autre).

  1. Structure des anticorps

Les Ac sont des protéines du plasma.

4 chaînes d'Acides aminés, identiques 2 à 2.


En comparant les chaînes, on trouve des parties variables d'un Ac à l'autre, selon la spécificité.

Noms des régions de l'Ac

Les Ac possèdent 2 sites de reconnaissance identiques. Ils font partie des globulines. On les appelle aussi Immunoglobulines (Ig) (ou Gamma globulines).